Le GPE et l’UNESCO œuvrent ensemble pour booster les systèmes de données de l’éducation

Un système d’information pour la gestion de l’éducation efficace est essentiel pour comprendre le système éducatif d’un pays et l’améliorer

Ce garçon de trois ans suivait probablement un frère ou une sœur plus âgé dans sa salle de classe dans une école à Mnyimbi TuTu dans la province du Nord, à Zanzibar. Crédit: GPE/Chantal Rigaud

Ce garçon de trois ans suivait probablement un frère ou une sœur plus âgé dans sa salle de classe dans une école à Mnyimbi TuTu dans la province du Nord, à Zanzibar.

CREDIT: GPE/Chantal Rigaud

Le GPE soutient les pays en développement partenaires qui s’efforcent de créer ou améliorer leur système d’information pour la gestion de l’éducation (SIGE). Un SIGE robuste est essentiel aux capacités d'un pays à produire des données de l’éducation et à en effectuer le suivi. Un SIGE complet ne se définit pas seulement comme un système de données administratives et relatives aux élèves, mais comprend également des données financières et des données relatives aux ressources humaines et à l’apprentissage.

Le type de données saisies dans le système doit suivre une méthodologie logique, établie et avoir un objectif bien défini. Le SIGE doit fournir des données systématiques de qualité permettant le suivi des évolutions et la communication régulière d’informations essentielles à la planification et gestion sectorielles et au dialogue politique.

En bref, un SIGE est vital au renforcement du système éducatif et aux décideurs politiques. Ceux-ci doivent pouvoir prendre des décisions éclairées, ainsi que concevoir et suivre des réformes sectorielles transformatrices.

Travailler ensemble pour améliorer les SIGE – la collaboration au sein d’un partenariat

Pour remédier aux défauts existants en termes de qualité et de collecte des données dans les pays partenaires, le Secrétariat du GPE a réuni un groupe de travail dédié au SIGE composée de plusieurs agences internationales de développement qui soutiennent ces systèmes. Ce groupe comprend ainsi l'ADEA, l'AFD, ECW, la DFiD, DFAT, l'UNESCO et notamment ses instituts, l'IIPE et l'ISU, l'UNICEF, le HCR, et la Banque mondiale.

À court terme, le groupe de travail tient lieu de plateforme destinée à la collaboration et au dialogue technique concernant le SIGE. Il s’agira d’identifier les lacunes et les doublons potentiels en termes de soutien technique et financier fourni au SIGE, et de s’efforcer d’identifier les domaines nécessitant une meilleure complémentarité et synergie.

Une conférence internationale sur le SIGE prévue en avril 2018

L’UNESCO et le GPE ont récemment conclu un accord afin de collaborer dans le domaine du SIGE. Cet accord s’intitule : Mise en œuvre de l’ODD 4 – Éducation 2030 : quel est le rôle du SIGE ? Soutenir le renforcement des systèmes d’information et de gestion de l’éducation à l'échelon des pays.

Le GPE et l’UNESCO œuvrent ensemble, via le groupe de travail, aux moyens de renforcer les capacités des ministères de l’éducation en matière de SIGE. L’objectif est de créer une base de données probantes portant sur la meilleure façon de développer et / ou moderniser un SIGE robuste et durable, afin que le ministère de l'éducation puisse produire avec régularité des données de qualité en matière d’éducation et de finances.

Grâce à ce partenariat, les deux organisations feront l’inventaire du rôle joué par le SIGE dans le développement éducatif, en particulier dans le sillon de l’ODD 4, des difficultés auxquelles sont confrontés les pays en développement pour déployer un SIGE, et des enseignements politiques pouvant être tirés des expériences nationales réussies. Cet accord repose sur un principe clé, qui est de garantir la prise en compte des priorités identifiées à l’échelon du pays en matière de SIGE.

Un document de synthèse initial, basé sur l'examen des documents existants et de l’enquête d’un pays en développement sur les besoins et défis en matière de SIGE, sera présenté lors d’une conférence internationale au siège de l’UNESCO à Paris, qui réunira près de 20 pays en développement et des acteurs de la coopération internationale. Le groupe de travail jouera un rôle clé pour apporter ses remarques et son soutien lors des discussions de la conférence. 

La publication finale de la conférence, basée sur le document de synthèse mais prenant également en compte les enseignements tirés lors de la conférence, devrait contribuer à des améliorations en termes de qualité et de mobilisation des données, et promouvoir un dialogue sur la meilleure façon d’aborder le renforcement des capacités d’un pays pour que celui-ci évalue, mette en œuvre et effectue le suivi de son système éducatif.

Une nouvelle opportunité de financement en soutien à la recherche et aux connaissances

Abonnez-vous aux alertes de notre blog

À l’avenir, le Secrétariat du GPE poursuivra sa collaboration avec ses partenaires pour accroître l'étendue des connaissances en matière de SIGE en relevant les expériences des membres et en entreprenant des études conjointes, ainsi que d'autres activités.

Par ailleurs, le GPE et ses partenaires s’efforceront d’identifier des activités conjointes en matière de SIGE grâce à la nouvelle initiative du GPE d’échange de connaissances et d’innovation (KIX). De cette façon, les pays partenaires auront l’occasion d’améliorer leurs capacités en matière de données et de garantir des données fiables en vue d’un système éducatif renforcé.

Le GPE suit les progrès dans les pays partenaires

Nombre de pays ont des capacités limitées lorsqu’il s’agit d’analyser les causes liées aux faibles performances de leur système éducatif, en particulier dans les trois domaines prioritaires suivants : l’équité, l’efficacité et l‘apprentissage.

Le Cadre de résultats du GPE, lié à son Plan stratégique, mesure les progrès par rapport à ces objectifs en évaluant la proportion des pays partenaires ayant une stratégie conforme aux normes en matière de données et ceux qui ont un système d‘évaluation des acquis scolaires au sein du cycle de base conforme aux normes.

Comme le note le Rapport sur les résultats 2015/2016 du GPE, tous les pays ayant fait une requête de financement pour la mise en œuvre d’un plan sectoriel de l’éducation auprès du GPE en 2016 satisfaisaient l’indicateur relatif à la stratégie en matière de données. Ils communiquaient ainsi déjà un ensemble de données importantes de l’éducation ou bien avaient inclus dans leur requête une stratégie d’amélioration de leurs capacités en matière de SIGE. Cette condition nécessaire pour pouvoir bénéficier d’un financement renforce l’engagement du GPE à garantir un SIGE de qualité durable et des données probantes solides comme piliers de systèmes éducatifs renforcés.

Un SIGE robuste est nécessaire à une planification sectorielle et un dialogue politique basés sur des données probantes, et pour une communication des données au niveau national et mondial en vue des avancées de l’ODD 4. C’est pourquoi le GPE et ses partenaires continueront à se concentrer sur l'amélioration des capacités des pays partenaires en matière de données pour une meilleure planification, un meilleur suivi, et par conséquent, de meilleurs résultats.

Pour plus d'informations sur la conférence d'avril 2018, veuillez contacter EmisConf2018@unesco.org

Suivi et évaluation

Auteur (s)

Directrice technique, Global Partnership for Education
Karen Mundy est directrice technique au Partenariat mondial pour l'éducation, où elle dirige l’équipe en charge de la Stratégie, des Politiques et de la Performance. Le Dr. Mundy est un leader mondialement...
Spécialiste sénior de l'éducation, Partenariat mondial pour l'éducation
Raphaëlle Martínez Lattanzio a intégré l’Équipe de Soutien aux pays du Partenariat mondial pour l’éducation en tant que chargée senior des opérations en novembre 2013. Elle possède dix ans d’expérience...

Derniers blogs

La Journée mondiale de l'enfance est l'occasion de promouvoir et célébrer les droits de l'enfant. En ce jour important, nous passons en revue 5 chiffres clés sur l'état de l'...
À l'occasion de la Journée mondiale de l'enfance (20 novembre), les défenseurs des jeunes du GPE feront appel aux leaders mondiaux pour #Financerleducation et #BatirLavenir via des sessions...
Découvrez comment les partenaires du GPE travaillent ensemble pour garantir une éducation de qualité à tous les enfants