Enseignement et apprentissage

Le GPE aide les pays partenaires à combler leurs lacunes en matière d’apprentissage, et soutient les gouvernements à investir dans un enseignement de qualité et un apprentissage efficace.

Des avancées significatives ont été réalisées depuis 2000 en termes d’accès à l'enseignement primaire dans le monde, mais le nombre d’enfants qui apprennent réellement à l'école reste un défi majeur. On estime que 274 millions d'élèves du primaire dans le monde entier n'acquièrent pas les compétences de base nécessaires pour mener une vie productive et saine.

Les enseignants sont au cœur du processus d'apprentissage et ils jouent un rôle essentiel dans l'amélioration des résultats d'apprentissage. Au-delà de tout autre facteur scolaire, l'efficacité des enseignants s’est révélée être l’indicateur le plus important de l'apprentissage des élèves.

Le GPE a placé l'apprentissage au centre de son plan stratégique pour 2016-2020 et il met en œuvre des programmes et des stratégies pour soutenir l'amélioration de l'enseignement et de l'apprentissage. Le GPE surveille les progrès du partenariat via 4 indicateurs dans son cadre de résultats qui mesurent l'amélioration des résultats d'apprentissage, la qualité des systèmes d'évaluation des acquis, ainsi que la disponibilité et la répartition des enseignants formés.

Zoom sur...

Selon de nouvelles données de l'Institut de statistique de l'UNESCO (ISU), 617 millions d'enfants et d'adolescents dans le monde n'atteignent pas le niveau de compétence...
À l'occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation, nous examinons la situation actuelle en Afrique.
À l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation, un nouveau document politique détaille les investissements du GPE pour un enseignement et un apprentissage de qualité. L’éducation,...

L'enjeu

  • Environ 1 enfant sur trois en âge du primaire n’apprend pas les bases en lecture et en mathématiques.
  • Les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire dépensent chaque année 2 % de leur PIB dans des frais liés à l’éducation qui ne mènent à aucun apprentissage.
  • Dans le monde, 69 millions d'enseignants du primaire et du secondaire devront être recrutés d'ici 2030 pour réaliser l’ODD 4.

Sources

L'action du GPE

Pendant qu'un nouveau batiment est en construction, les enfants ont classe dans leur vieille école. Crédit: UNICEF CAR/2015/KIM

L'objectif 1 du plan stratégique GPE 2020 vise à fournir : « Des résultats d'apprentissage meilleurs et plus équitables grâce à un enseignement et à un apprentissage de qualité ».

Pour renforcer la profession enseignante et améliorer les résultats d'apprentissage, le GPE :

Renforce la planification sectorielle :

Grâce aux financements pour la préparation d’un plan sectoriel de l'éducation (ESPDG), le GPE apporte aux gouvernements un soutien technique et financier pour mener une analyse sectorielle et élaborer le plan par le biais d’une approche participative et inclusive. En collaboration avec les partenaires, le GPE a élaboré le Guide méthodologique pour l'analyse sectorielle de l'éducation dans le but de renforcer les connaissances des autorités nationales pour une planification fondée sur des données probantes et encourager l’appropriation et l'utilisation des résultats.

Encourage les progrès d’apprentissage

Grâce à un modèle de financement axé sur les résultats, le GPE encourage les pays partenaires à examiner leurs politiques et stratégies et à convenir d’un cadre de résultats pour les acquis scolaires. Pour recevoir les premiers 70 % du financement du GPE, un pays partenaire doit disposer d'un système pour surveiller les résultats d'apprentissage ou d’un plan chiffré afin d’en élaborer un. Le décaissement des 30 % restants est lié aux progrès accomplis vers les résultats du secteur, dont les avancées en termes d’apprentissage.

Mesure les résultats d’apprentissage

  • Grâce au programme AMR, le GPE a financé des initiatives visant à faire l’inventaire des données sur l'évaluation des acquis et promouvoir les capacités nationales afin de renforcer les systèmes d'évaluation des acquis.
  • L’Initiative l'évaluation au service des apprentissages (A4L) renforce les capacités pour mesurer et améliorer l'apprentissage. La première phase de l'initiative fournit une assistance technique et financière ayant pour but d’appuyer l’analyse et la planification sectorielle, le renforcement des capacités et l'échange de connaissances au niveau régional, et de promouvoir des mesures holistiques de l'apprentissage.
  • Le modèle de financement du GPE, les financements pour la mise en œuvre et l'initiative A4L œuvrent ensemble au processus d'élaboration des politiques afin de renforcer les systèmes d'évaluation des acquis.

Soutient les enseignants

  • Le GPE suit les progrès réalisés en fonction du rapport élèves/enseignants formés dans les pays partenaires ainsi que de la répartition équitable des enseignants dans l'ensemble du système éducatif.
  • Le GPE soutient le perfectionnement des enseignants et une gestion améliorée grâce à ses financements.
  • Le GPE encourage la participation des organisations d'enseignants à toutes les étapes du processus stratégique, allant de l’élaboration du plan sectoriel à sa mise en œuvre, en s’impliquant dans le groupe local des partenaires de l’éducation.

Favorise une meilleure instruction

Grâce à ses financements pour la mise en œuvre, le GPE soutient ses pays partenaires pour augmenter l'offre et l'utilisation de matériels d'apprentissage de qualité, augmenter le temps d'enseignement et promouvoir l'apprentissage dans les petites classes.

Résultats

  • Le GPE est le principal bailleur de fonds pour la planification et l'analyse du secteur de l'éducation dans les pays en développement, octroyant à lui seul 8,9 millions de dollars en 2016.
  • 93 % des financements actifs du GPE ont été investis dans le perfectionnement des enseignants en 2016, 76 % dans le matériel d'apprentissage, 67 % dans les systèmes d'évaluation des acquis et 52 % dans la gestion des enseignants.
  • 238 000 enseignants ont bénéficié d’une formation grâce au soutien du GPE en 2016, contre environ 98 000 en 2014.
  • Le GPE a contribué à la distribution de plus de 1,6 milliard de manuels scolaires dans les pays partenaires.