Enfants non scolarisés

Les enfants non scolarisés sont souvent les plus vulnérables et les plus marginalisés. Ils sont une priorité majeure pour le GPE.

Malgré d'importantes améliorations au cours de la dernière décennie, les avancées sur la voie de l’éducation pour tous stagnent. Au total, 264 millions d'enfants, d'adolescents et de jeunes n'étaient pas scolarisés au courant de l'année scolaire 2014/2015.

Les progrès n'ont pas été équitables : les enfants confrontés aux obstacles les plus graves dans leur accès à l'éducation, tels que ceux liés au genre, à la pauvreté, à la mobilité, au nomadisme, au handicap et / ou à l'origine ethnique sont toujours à la traîne.

Un nombre disproportionné d’enfants non scolarisés vit dans des pays caractérisés par l’instabilité et le conflit et / ou l’extrême pauvreté. De nombreux pays ayant le plus d'enfants non scolarisés ne reçoivent toujours pas de financement extérieur adéquat pour satisfaire leurs besoins.

Le GPE se consacre au renforcement des systèmes éducatifs nationaux, afin d'augmenter substantiellement le nombre d'enfants scolarisés et apprennant réellement, et surmonter les obstacles qui les empêchent d'aller à l'école, d'y rester et de terminer leurs études.

Le GPE aide les pays ayant les plus grands besoins, notamment ceux ayant le plus grand nombre d'enfants non scolarisés

Nos résultats

  • 14 millions d'enfants de moins en âge de fréquenter le primaire étaient non scolarisés dans les pays en développement partenaires du GPE en 2015 par rapport à 2002

  • 33 % des adolescents en âge du premier cycle du secondaire n’étaient pas scolarisés dans les pays partenaires du GPE en 2015 contre 40 % en 2002

  • 19 % des enfants en âge du primaire n’étaient pas scolarisés dans les pays partenaires du GPE en 2015 contre 33 % en 2002

Sources

L'action du GPE

Yemah est allé à la maternelle au Libéria mais n'a pu poursuivre en première année du primaire. Son père a perdu son travail dans le bâtiment et n'a plus eu l'argent pour l'inscrire. Crédit: GPE/Kelley Lynch

Au Libéria, Yemah est allé à la maternelle mais n'a pu poursuivre en première année du primaire. Son père a perdu son travail dans le bâtiment et n'avait plus assez d'argent pour l'inscrire.

Crédit: GPE/Kelley Lynch

Dans le cadre des résultats du GPE, deux indicateurs mesurent l'impact que le GPE vise à atteindre en réduisant le nombre d'enfants non scolarisés.

Dans le cadre du Programme d’activités mondiales et régionales, nos partenaires :

  • développent des outils améliorés pour déterminer précisément le nombre d’enfants non scolarisés et aider à la compréhension des caractéristiques et des raisons de leur exclusion des systèmes éducatifs.
  • renforcent les capacités des pays en développement partenaires à évaluer les solutions proposées par les politiques et stratégies existantes au problème des enfants non scolarisés et leur efficacité, ainsi qu’à recommander des actions concrètes destinées à améliorer les politiques, stratégies et plans d’éducation.
  • contribuent aux discussions politiques avec les groupes locaux de partenaires de l’éducation pour décider du contenu des requêtes de financement auprès du GPE en attirant l’attention sur les questions de genre, d’équité et d’inclusion, et en faisant la promotion de l’utilisation des fonds du GPE pour garantir l’accès à une éducation de qualité à un plus grand nombre d’enfants.

Zoom sur...

À l'occasion de la Journée mondiale de l'enfance (20 novembre), les défenseurs des jeunes du GPE feront appel aux leaders mondiaux pour #Financerleducation et #BatirLavenir via des sessions...
La ville de Ghindae en Érythrée ne compte qu'une école de 690 élèves, 7 enseignants et cinq salles de classe délabrées. Grâce au soutien du GPE, d'anciennes salles de classe ont été...
Selon de nouvelles données de l'Institut de statistique de l'UNESCO (ISU), 617 millions d'enfants et d'adolescents dans le monde n'atteignent pas le niveau de compétence...