Kenya : un si long chemin vers l'école | Partenariat mondial pour l'éducation

Kenya : un si long chemin vers l'école

Reportage photo de la semaine

Sinangoa Mohamed, 12 ans et élève en classe de CM1, dort sur son banc pendant la pause, à l'école publique de Mwangala au Kenya. Crédit: GPE/Kelley Lynch

Sinangoa Mohamed, 12 ans et élève en classe de CM1, dort sur son banc pendant la pause. Crédit: GPE/Kelley Lynch

CREDIT: GPE/Kelley Lynch

À l'école publique de Mwangala dans le comté de Mombasa, au Kenya, 70 % des élèves doivent parcourir 7 à 10 kilomètres pour se rendre à l'école. La plupart proviennent de familles pauvres et sont souvent fatigués et affamés lorsqu'ils arrivent à l'école.

Fauzia, élève en classe de CM1 affirme à ce propos : « La vie est difficile car, il y a des jours où il n'y a pas de nourriture, alors on dort affamé ». Lorsqu'on lui demande si elle a déjeuné ce matin, elle répond non. Fauzia a marché une heure, le ventre vide, pour être ici. A l'heure du déjeuner, elle fait un tour à la maison, mange du Ugali accompagné de petits poissons, boit une tasse de thé et retourne à l'école. Après l'école et une heure de marche à pied, il lui faut marcher une heure supplémentaire pour aller chercher de l'eau, puis dîner, étudier et dormir.

Fauzia, élève en classe de CM1 à l'école publique de Mwangala dans le comté de Mombasa, au Kenya. Crédit: GPE/Kelley Lynch

Fauzia, élève en classe de CM1. Crédit: GPE/Kelley Lynch

« Peut-être que 70 % de nos élèves vivent à plus de 5 km d'ici », souligne Shee Omari, responsable des ensesignants, « Bon nombre d'enfants arrivent donc en retard chaque matin, sans avoir pris de petit-déjeuner, et ils ne déjeunent pas ici non plus. Ils ne mangent que dans la nuit. Pouvez-vous imaginer ce que c'est d'enseigner un enfant qui n'a rien mangé de la journée et a marché sur une si longue distance pour se rendre à l'école ? ».

Le Kenya est un partenaire du GPE depuis 2005 et a reçu plus de 200 millions de dollars de financement du GPE pour soutenir l'éducation de base et l'amélioration de la qualité de l'éducation. Le gouvernement et ses partenaires s'efforcent d'améliorer le système éducatif et de veiller à ce que des enfants comme Sinangoa et Fauzia, puissent aller à l'école et y apprendre.

Plus d'informations sur le soutien du GPE au Kenya

Afrique sub-saharienne: Kenya

Laisser un commentaire